Pages

Bilan énergétique mondial

Etat des lieux

Face à une consommation et une production qui ne cesse d'augmenter les réserves d'énergies fossiles diminuent jusqu'à épuisement.

L'Asie et l'Amérique du Nord sont les deux principales régions de productions d'énergies fossiles, mais leurs évolutions sont très différentes. Si la production en Asie augmente à un rythme soutenu au gré de la consommation, ce n'est pas le cas de l'Amérique du Nord, où la hausse de la production est lente, voire en recul, comme aux Etats-Unis (-3,8% au cours de la décennie).

L'ex-URSS se distingue par le recul de sa production, intervenue à la fin des années 1990. L'effondrement de l'empire soviétique et les difficultés économiques, sociales et politiques qui en découlent ont profondément perturbées l'industrie énergétique de la région.

Mais la situation la plus singulière est celle de l'Europe, troisième centre de consommation. La production y est en forte baisse sur la fin de la période. Le déclin de la production de charbon n'est pas compensé par la faible augmentation de la production de pétrole ou de gaz naturelle. Cette situation soulève des interrogations sur les approvisionnements futurs.

Consommation

Les pays les plus consommateurs en énergie :

  • le Qatar est le 1er pays consommateur d'énergies primaires en raison de la richesse de son sous-sol en hydrocarbures. Les coûts d'extraction y étant très faibles, l'énergie est abondante et bon marché.
  • Les Etats-Unis présentent l'un des taux de consommation les plus élevés du monde, l'énergie y est relativement abondante et bon marché (bien que la situation se dégrade très vite). Le mode de vie américain est consommateur en énergie. De plus les préoccupations environnementales sont loin de constituer une priorité dans la plupart des états américains.

Les pays économes :

  • En Europe et au Japon la consommation d'énergie par habitant est près de 2 fois moins élevée que celle des Américains. Cet écart est lié à la pauvreté en ressources naturelles de ces régions. La plupart des états européens (la France en tête) et le Japon sont extrêmement dépendants des importations (notamment de pétrole) pour satisfaire leurs besoins énergétiques. Le climat joue aussi un rôle primordiale, ce facteur est à l'origine de l'écart entre la Grèce et la Finlande, leurs besoins en chauffage et en éclairage étant très différents.

Les pays dits " émergents " :

  • Dans ces régions, le climat joue aussi un rôle essentiel (les besoins de chaleur peuvent y être moins important), mais c'est surtout le niveau de développement qui explique le faible niveau de consommation. Les industries " lourdes " sont parfois absentes, comme en Afrique où les sociétés fonctionnent sur un mode plus traditionnel fondé sur l'agriculture, nettement moins consommatrices d'énergie. Le cas de la Chine est un peu particulier. En effet la côte chinoise connait un développement extrêmement rapide ave une industrialisation lourde et fortement consommatrice d'énergie (proche de celle constatée en Europe). En revanche le reste du pays étant très rural et agricole, la consommation est plus proche de celle des pays Africains les plus pauvres.

Bilan énergétique mondial

Conclusion